Vous êtes ici

Illkirch-Graffenstaden

Troisième ville de l'Eurométropole, Illkirch-Graffenstaden compte 27 000 habitants. Les deux communes ont fusionné pendant la Révolution française. Située au sud de Strasbourg entre l'autoroute A35 et le quartier du Neuhof, elle constitue le deuxième pôle universitaire de l'agglomération. Ancien fleuron industriel jusque dans les années 1960, la ville s'est depuis reconvertie dans une économie de services et de commerces. 

Koenigshoffen - Poteries

Koenigshoffen est le plus ancien quartier de Strasbourg. L'axe principal, l'actuelle route des Romains est la voie qui reliait Argentoratum (Strasbourg) et Tres Tabernae (Sélestat). Cette route reste aujourd'hui l'axe principal d'accès au centre-ville. Situé derrière la gare centrale, Koenigshoffen est aujourd'hui coincé entre l'autoroute A351 au nord et le canal de la Bruche au sud. Le projet d'extension du tram F devrait, à l'horizon 2020, désenclavé le quartier. 22 121 personnes vivent sur ce territoire, classé en partie en zone urbaine sensible.

Port du Rhin - Kehl

Le quartier du Port du Rhin est situé sur l'île aux Épis, entre Neudorf et l'Allemagne. Près de 1500 personnes y vivent, entre des zones portuaires ou des friches à urbaniser. Quartier isolé et défavorisé, le chômage y est endémique et le logement social omniprésent. En 2009, lors des émeutes contre le sommet de l'Otan, le quartier est sorti de l'oubli. Depuis, il a été intégré dans un vaste projet d'aménagement et d'urbanisation allant de Neudorf à Kehl, dont le tram sera la colonne vertébrale dès 2017. Le quartier espère sortir de son isolement.

Neuhof

Le quartier du Neuhof est situé au sud de Strasbourg. Il comprend la cité, vaste ensemble de logements sociaux organisé en barres et en tours, le Stockfeld avec sa cité jardin, et le Polygone.

Depuis 2004, 270 millions d'euros ont été investis pour construire de nouveaux logements dans le cadre de la rénovation urbaine. Une Zone de sécurité prioritaire a été mise en place fin 2012.

Les faits divers font souvent l'actualité du quartier. Une réputation que tentent de nuancer de nombreux habitants et associations.

Robertsau

Le quartier de la Robertsau a longtemps été occupé par des maraîchers, qui y ont implanté leurs exploitations agricoles. Aujourd’hui, après une urbanisation tardive, le quartier est principalement résidentiel. La population est en forte croissance et les revenus des habitants sont supérieurs à la moyenne strasbourgeoise, sauf dans la cité de l’Ill, zone d’habitat social.
Encadrée par l’Ill à l’ouest, la forêt au nord, le Rhin à l’est et la canal de la Marne au Rhin au sud, la Robertsau est proche du quartier européen.

Cronenbourg

Situé au nord-ouest du centre-ville de Strasbourg, le quartier de Cronenbourg doit sa notoriété aux célèbres brasseries presque éponymes, Kronenbourg. A l'origine, le quartier s'écrivait avec un K, pour Kronenburg en allemand, mais son nom a depuis été francisé. Aujourd'hui, le géant de la bière n'y conserve que son siège social. Sur près de 220 hectares, Cronenbourg allie centre historique et quartier d'habitat social, la Cité nucléaire.

Elsau / Montagne-Verte

Situés à l'ouest de la ville de Strasbourg, les quartiers de la Montagne-Verte et de l'Elsau ont deux visages. D'un côté la cité, dont les immeubles de béton occupent un tiers de la superficie. De l'autre, une partie verdoyante où les pavillons trempent leurs pieds dans l'eau du canal de la Bruche. Les deux quartiers sont inscrits depuis 2013 dans la dynamique du Parc Naturel Urbain pour la mise en valeur et la gestion durable du paysage. 

 

 

Gare

Enclavé entre l'A35 et les rives de l'Ill, le quartier Gare s'est développé durant l'annexion allemande, à la fin du XIXe siècle. L'inauguration de la gare centrale en 1883 marque le point de départ de son expansion. Longtemps habité par la classe ouvrière, le quartier est resté populaire avec un parc de plus de 800 logements sociaux et une population nombreuse de 20-34 ans dans la zone sud. Il abrite aujourd'hui des structures phares du monde culturel comme le Musée d'art ancien et contemporain, le Hall des Chars, la Laiterie et le Molodoï.

Hautepierre

Huit mailles octogonales qui forment un quartier. Hautepierre a été voulu comme une ville idéale, nouvelle, dans les années 1970. Dans le cadre d'une Zone à Urbaniser en Priorité (ZUP), elle a fait réfléchir les architectes et les urbanistes sur de nouvelles façons de vivre la ville. L'idée des mailles était de recréer un esprit de village au sein du quartier.
Aujourd'hui, Hautepierre est passé de ZUP à ZUS (pour Zone Urbaine Sensible), et fait l'objet de deux plans de rénovation urbaine consécutifs dont le premier a commencé en 2009. Avec 40% de sa population ayant moins de 25 ans, c'est l'un des quartiers les plus jeunes de France.

Lingolsheim

Ville de l'ouest strasbourgeois située entre le quartier de la Montagne verte et l'aéroport d'Entzheim, Lingolsheim est en pleine transformation. La rénovation urbaine est en marche, notamment dans la ZUS Tiergaertel-Hirondelles et l'éco-quartier des Tanneries où le passé industriel de la ville n'est jamais loin. En croissance, Lingolsheim devrait atteindre 20 000 habitants en 2020, véritable challenge d'équipements pour la cinquème plus grande commune de l'Eurométropole.

Neudorf

Situé au sud du centre-ville, le Neudorf est le quartier le plus peuplé de Strasbourg avec près de 40 000 habitants. Composé de la Musau et du Schluthfeld ce quartier est essentiellement résidentiel avec pour centre névralgique du vieux Neudorf, la place du marché. L'avenue du Polygone, dans son prolongement accueille de part et d'autre, la majorité des commerces.

Schiltigheim

Ville attenante au nord de Strasbourg, Schiltigheim est la deuxième commune la plus peuplée de l'Eurométropole avec quelque 32 000 habitants. Pendant le XIXème siècle, l'industrie de la bière se développe largement, faisant de "Schilik", la cité des brasseurs. Mais les années 2000 marquent la fin du règne de cette activité. La fin de cette ère se matérialise aujourd'hui par de nombreux terrains à l'état de friches, en attente de reconversion. Tâche à laquelle participe notamment l'Espace européen de l'entreprise, site de haute technologie, installé à l'ouest de la commune.