Vous êtes ici
16/09/20
13:41

Tour de France, 17e étape : Miguel Angel Lopez remporte l'étape-reine

0 km : Pas de repos pour le vainqueur du jour, toujours en train de mouliner sur son home-trainer pour faciliter sa récupération. C'est fini en revanche pour nous. Merci de nous avoir suivis sur ce live et à demain pour la dernière étape alpestre ! Elle mènera les coureurs de Méribel à La-Roche-sur-Foron. 

0 km : A quoi se joue une victoire dans le Tour ? Les internautes rappellent à juste titre la chute de Miguel Angel Lopez lors de la toute première étape de cette édition. Le Colombien avait percuté un panneau en pleine descente sur une route rendue glissante par la pluie. Le coureur de l'équipe Astana remonte le moral du peuple colombien, rendu orphelin par l'abandon d'Egan Bernal, tenant du titre, et la défaillance de Nairo Quintana.

0 km : Au classement général, Miguel Angel Lopez fait une magnifique opération. Il monte sur la troisième marche du podium, sur lequel il devrait pouvoir rester jusqu'à Paris, et lorgne la deuxième place de Tadej Pogacar. Son compatriote Rigoberto Uran est le grand perdant du jour et se classe désormais sixième. L'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) fait son entrée dans le top 10. Guillaume Martin (Cofidis) est onzième.

0 km : Tadej Pogacar n'a pas tout perdu face à son grand rival Primoz Roglic. Le Slovène s'empare du maillot à pois et dispose de trois petits points d'avance sur son compatriote. Les deux gloutons ne laissent que des miettes à leurs adversaires et se disputeront le maillot de meilleur grimpeur demain, et au sommet du contre-la-montre à la Planche des Belles Filles.

0 km : Derrière Lopez et les deux Slovènes, les coureurs ont tous fini isoler dans un top 10 sans grosse surprise. A noter, une nouvelle fois, la belle prestation collective de la Jumbo-Visma en plaçant Sepp Kuss et Tom Dumoulin dans les dix premiers. La formation néerlandaise a encore affiché sa nette supériorité sur cette 107e édition.

0 km : Il aura fallu un peu plus d'une heure d'effort pour que Miguel Angel Lopez vienne bout de ce nouveau monstre sacré. Les attaques, tardives, ont néanmoins accouché de quelques écarts. 

0 km : VICTOIRE de Miguel Angel Lopez (Astana). Le premier vainqueur au sommet du col de la Loze. Il devient le quatorzième Colombien à remporter une victoire sur le Tour. Il montera par la même occasion sur la troisième marche du podium. Primoz Roglic termine deuxième et marque son territoire en vue d'un sacre à Paris. Tadej Pogacar concède 16 secondes à son compatriote et hypothèque peut-être ses chances de gagner la Grande boucle.

1 km : A la flamme rouge, Primoz Roglic lâche Tadej Pogacar et va tenter de rejoindre Miguel Angel Lopez. 10 secondes d'écart entre les deux hommes. Le Tour se joue peut-être alors que Pogacar tente de revenir par à coup sur Roglic.

2 km : Sepp Kuss laisse filer Miguel Angel Lopez en tête de course. Il semble attendre son leader Primoz Roglic. Le maillot jaune accélère lui pour tenter de décramponner son dauphin Tadej Pogacar. Le jeune coureur de UAE Team Emirates s'accroche comme il peut.

2,5 km : Fin du rêve pour Richard Carapaz, repris par Sepp Kuss. Primoz Roglic laisse partir son coéquipier et marque Tadej Pogacar à la culotte. Seul Miguel Angel Lopez se trouve désormais en tête avec le grimpeur américain de la Jumbo-Visma.

3 km : Miguel Angel Lopez (Astana) attaque le premier en tête du groupe des favoris. Il est suivi par Pogacar, Roglic et Sepp Kuss, équipier du maillot jaune. Les quatre hommes fondent sur Richard Carapaz, héros malheureux de l'étape.

3,5 km : Changement de perspective dans le groupe des favoris. David de la Cruz (UAE Emirates) prend la tête des opérations. Il prépare sans doute le terrain pour son leader Tadej Pogacar. Tom Dumoulin, coéquipier de Roglic, est au bord de la rupture. Mikel Landa se gare également, tout comme Rigoberto Uran.

4 km : On est entrés dans le "money-time" pour les favoris. Le temps joue en faveur de Richard Carapaz et ses 45 secondes d'avance en tête de course. Enorme effort du coureur de la formation Ineos-Grenadiers. Personne ne semble vouloir encore prendre le risque d'attaquer à cette distance du sommet. 

5,5 km : Plus que deux équipiers pour Primoz Roglic, dont Tom Dumoulin. Le travail de sappe des Bahrain-McLaren semble porter ses fruits. Mais Mikel Landa, le leader de la formation, ne peut plus compter que sur Caruso. En tête, Richard Carapaz continue de résister. 35 secondes d'avance pour l'Equatorien.

6,5 km : Belle résistance opposée par Carapaz au groupe maillot jaune désormais mené par Damiano Caruso (Bahrain-McLaren). Toujours 20 secondes d'avance. Mais les coureurs n'ont pas encore eu à faire face aux plus gros pourcentages de la montée.

8 km : Richard Carapaz s'offre un baroud d'honneur en solitaire en tête de course. Le vainqueur du Tour d'Italie 2019 compte 15 secondes d'avance à peine sur le groupe des favoris. Un groupe dans lequel ne figure plus le Français Guillaume Martin (Cofidis). Ils sont encore trois Jumbo-Visma à épauler le maillot jaune Primoz Roglic.

10 km : Les ultimes hectomètres du col de la Loze pourraient créer des écarts importants au vu des pourcentages terribles de la dernière rampe de l'ascension. Il faudra être très fort pour s'imposer au sommet de ce "nouveau monstre". 

11 km : Le peloton fonce irrémédiablement sur les deux échappés. A l'arrière, Valentin Madouas s'est "garé" dans le groupe des favoris. Le rythme imposé par Bilbao fait le ménage parmi les rescapés du groupe maillot jaune. Primoz Roglic et ses quatre équipiers sont vigilants dans les roues des Bahrain-McLaren.

13 km : Le tempo est désormais assuré par Pello Bilbao (Bahrain-McLaren) à la tête du peloton. Le rythme s'accélère et le Français Warren Barguil est distancé par le peloton maillot jaune. L'écart diminue rapidement avec les fuyards au moment où Julian Alaphilippe perd contact avec Richard Carapaz et Gorka Izagirre. Plus qu'une minute d'avance pour les deux hommes de tête.

14 km : Trois équipiers pour Mikel Landa, cinq pour le maillot jaune Primoz Roglic. Est-ce le signe d'une montée cadenassée par les équipes les plus fortes ? Le souvenir de la montée du Grand Colombier, menée de bout en bout par l'équipe du leader, la Jumbo-Visma, n'incite pas à de grandes envolées solitaires pour les favoris comme pour les principaux outsiders. Pour les échappés, l'écart se stabilise autour d'1'40. 

16 km : Le col de la Loze permettra de dégager également une hiérarchie plus claire entre les candidats au podium. 42 secondes séparent actuellement le Colombien Rigoberto Uran, troisième, (EF Pro Cycling) de l'Espagnol Mikel Landa, septième au général. Entre ces deux coureurs, l'expérimenté Richie Porte (Trek-Segafredo) semble en bonne forme, tout comme le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana). 

18 km : L'entente ne semble pas optimale parmi les trois hommes de tête. Julian Alaphilippe s'est légèrement détaché, ce qui a eu pour conséquence d'agacer Gorka Izagirre. Leur avance dépasse à peine les 2 minutes. 

19 km : Pour être tout à fait exact, les 14 premiers kilomètres du col de la Loze ont déjà été empruntés par le Tour de France. C'était en 1973. Bernard Thévenet s'était imposé à Méribel. L'Espagnol Luis Ocana avait lui ramené le maillot jaune à Paris pour la seule fois de sa carrière.

21 km : Mesdames, messieurs, c'est parti pour la plus longue ascension de cette 107e édition. Le col de la Loze, long de 21,5 kilomètres à 7,8% de moyenne, se dresse sous les roues des 151 coureurs encore en course. Le peloton maillot jaune, toujours mené par les Bahrain-McLaren, pointe à 1'55 des trois échappés.

23 km : Primoz Roglic et Tadej Pogacar, respectivement premier et deuxième du classement général, font office de favoris pour l'emporter au sommet du col de la Loze. Les deux coureurs slovènes impressionnent depuis le début du Tour et attirent les projecteurs sur ce petit Etat européen de deux millions d'habitants. Quelles sont les raisons de leur réussite ? Elements de réponse avec ce thread de FC Geopolitics. 

25 km : A quelques encablures du début de l'ascension finale, Julian Alaphilippe, Richard Carapaz et Gorka Izagirre disposent de 2'20 d'avance sur le groupe des favoris. L'avance sera a priori insuffisante pour espérer se disputer la victoire. 

28 km : Un invité "surprise" se trouve dans la voiture du directeur du Tour Christian Prudhomme à l'avant de la course. Le Président de la République Emmanuel Macron est présent ce mercredi pour une dernière montée explosive. Pas la pire journée pour profiter du spectacle. 

31 km : Ultra favori pour remporter le Tour de France dimanche à Paris, le maillot jaune Primoz Roglic est encore très bien entouré. 5 coéquipiers encadrent encore le coureur slovène. La Jumbo-Visma va-t-elle encore imposer un rythme infernal dans la montée finale vers Méribel ?

36 km : Alors que les coureurs ne sont plus qu'à 15 kilomètres du col de la Loze, petit point sur la terrible ascension finale. Empruntée pour la première fois dans sa totalité par les cyclistes du Tour de l'Avenir l'an passé, la montée fait désormais son entrée sur la Grande boucle. Les attentes sont importantes avec des pourcentages pouvant dépasser les 20% dans les sept derniers kilomètres. Une rampe de lancement parfaite pour Tadej Pogacar, situé à seulement 40 secondes du maillot jaune Primoz Roglic.

42 km : Sous l'impulsion de Julian Alaphilippe dans la descente de la Madeleine, les trois hommes de tête se donnent un peu d'air et compte désormais 2'30 d'avance sur le peloton maillot jaune. 

50 km : Dans moins de 30 minutes, les coureurs entameront l'ascension du point culminant de ce Tour, le col de la Loze. Long de 21 kilomètres, avec des passages terribles au-dessus de 20%, la montée est décrite comme un "enfer" et redoutée par tous les coureurs. 

55 km : L'Irlandais Dan Martin a perdu le contact avec ses compagnons d'échappée dans la descente du col de la Madeleine. Ils ne sont donc plus que trois en tête de course. L'avance sur le groupe maillot jaune s'élève à 1'40.

62 km : L'Equatorien Richard Carapaz passe en tête du mythique col de la Madeleine, classé hors-catégorie, juste devant Julian Alaphilippe. Les deux coureurs se replacent au classement de la montagne, désormais mené par Tadej Pogacar, venu glaner quelques points dans le groupe maillot jaune. Benoît Cosnefroy ne conservera donc pas le maillot de meilleur grimpeur ce soir sur le podium. Plus que 1'20s d'avance pour l'échappée.

64 km : A un peu plus d'un kilomètre du sommet de la Madeleine, le premier col hors-catégorie a produit l'écrémage attendu dans le groupe maillot jaune, mené par l'inépuisable Bahrain-McLaren. L'Espagnol Mikel Landa affirme ses ambitions pour cette étape-reine. Le dauphin de Primoz Roglic, le Slovène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), n'a plus qu'un équipier à ses côtés. Le groupe de tête ne compte plus que 2mn d'avance sur le peloton. 

66 km : Journée calvaire pour le sprinter français Bryan Coquard (B&B Vital Concept). Le tricolore, touché au genou, ne figure même pas dans le gruppeto. 

67 km : Encore 5 kilomètres dans l'ascension du col de la Madeleine pour les quatre hommes de tête : Julian Alaphilippe, Richard Carapaz, Gorka Izagirre et Dan Martin. Leur avance n'est plus que de 2'30 d'avance. Bien maigre pour espérer une victoire d'étape aujourd'hui face à l'appétit des leaders au général. 

70 km : Radio Tour annonce l'abandon du coureur basque et équipier d'Adam Yates, Mikel Nieve (Mitchelton-Scott). Un soutien en moins pour le coureur britannique, pointé 2'03 du leader Primoz Roglic au général. 

71 km : Le Néerlandais Wout Poels succède à son coéquipier Sonny Colbrelli à la tête du peloton pour la Bahrain-McLaren. Redoutable résilience de l'ancien équipier de luxe de la Sky de Christopher Froome, victime d'une fracture d'une côte lors de la toute première étape à Nice.

73 km : Pendant ce temps, sur des routes bien plus plates, celles du Tour du Luxembourg, le Français de la Groupama-FDJ Arnaud Démare a remporté au sprint la deuxième étape de l'épreuve. 

73 km : Impressionnant travail de l'équipe Bahrain-McLaren. L'écart avec l'échappée fond comme neige au soleil. Plus que 3'30s d'avance pour les quatre échappés, parmi lesquels figure toujours Julian Alaphilippe. Thibault Pinot ne figure plus dans le peloton maillot jaune.

75 km : Maillot blanc à pois rouge depuis deux semaines, Benoît Cosnefroy (AG2R-La Mondiale) est lui aussi lâché par le peloton toujours mené par le rythme étouffant des Bahrain-McLaren. Candidat au maillot de meilleur grimpeur, l'Allemand Lennard Kamna (Bora-Hansgrohe), présent à l'avant, a craqué. 

76 km : Le Colombien Nairo Quintana (Arkea-Samsic) perd déjà le contact avec le peloton et hypothèque ses dernières chances de bien figurer au général. Le leader de la formation française traîne sa peine depuis plusieurs jours. Coup dur pour le petit grimpeur et pour son équipe. 

76 km : L'équipe Bahrain-McLaren a pris la tête du peloton depuis quelques hectomètres. Sans doute pour l'Espagnol Mikel Landa, sixième du général et candidat crédible au podium à Paris. Le gruppeto commence à se former doucement à l'arrière. L'écart avec la tête se réduit rapidement et passe sous les 5mn.

77 km : Les superstitieux se souviendront qu'au dernier passage au sommet du col de la Madeleine, c'était Julian Alaphilippe qui était passé en tête du col lors de la 12e étape du Tour 2018 entre Bourg-Saint-Maurice et l'Alpe d'Huez remportée par le Britannique Geraint Thomas. 

79 km : C'est parti pour le col de la Madeleine pour l'échappée. Première difficulté de la journée, la montée va permettre d'effectuer un premier écrémage dans le peloton, avant d'attaquer le point d'orgue de l'étape, le col de la Loze. Moins de 6mn d'avance pour les fuyards.

81 km : Déjà à l'offensive hier, Julian Alaphilippe retente sa chance aujourd'hui. Une manière de garder la forme et se tester pour le prochain championnat du monde à Imola en Italie le 27 septembre. Thibault Pinot fera office de joker. 

84 km : Pendant ce temps, le double champion olympique Teddy Riner se prépare pour la prochaine Grande boucle. 

86 km : Le peloton ne laisse pas beaucoup de marge au peloton. L'avance ne dépasse pas les 6mn au moment d'entamer la montée du premier gros morceau de la journée, le col de la Madeleine. L'équipe Jumbo-Visma du leader Primoz Roglic veille au grain.

89 km : L'échappée royale promet une montée du premier col passionnante. Julian Alaphilippe se frottera au vainqueur de l'étape d'hier à Villard-de-Lans, Lennard Kamna, mais aussi à l'Equatorien Richard Carapaz, déjà à l'avant hier. 

via GIPHY

92 km : Richard Carapaz (Ineos Grenadiers), Gorka Izagirre (Astana), Lennard Kamna (Bora-Hansgrohe, Dan Martin (Israel Start-Up Nation) et surtout , Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick-Step) constituent l'échappée du jour. Les cinq fuyards comptent pour le moment 5'25s d'avance sur le peloton maillot jaune. 

95 km : Bonjour à tous et bienvenue sur le live de l'étape-reine de cette 107e édition de la Grande boucle. Les coureurs sont à 95 km de l'arrivée et s'approchent du col de la Madeleine, première difficulté du jour. Pour rappel, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) est maillot jaune et dispose toujours de 40 secondes d'avance sur son compatriote slovène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), son principal rival au général.

Imprimer la page

Fil info

14:45
Sport

Mathieu Faivre champion du monde de géant à Cortina d'Ampezzo après la sortie de piste d'Alexis Pinturault.

12:01
Sport

Daniil Medvedev rejoint Novak Djokovic en finale de l'Open d'Autsralie après sa victoire sur Stefanos Tsitsipas.

18:00
Sport

La France remporte une deuxième médaille d'or aux Mondiaux de biathlon grâce au duo Julia Simon-Antonin Guigonnat en relais mixte simple.

10:58
Sport

Le défenseur français du Bayern Munich Benjamin Pavard a été testé positif au Covid-19.

16:22
Sport

Israël a proposé à l'UEFA d'accueillir l'Euro de football cet été, si les stades européens ne peuvent pas recevoir de supporters.

14:22
Sport

Open d'Australie : Tsitsipas l'emporte en cinq set face à Nadal en quart de finale

17:52
Sport

Le sélectionneur du XV de France, Fabien Galthié, a été testé positif au Covid-19.

15:52
Sport

Le Français Mathieu Faivre a remporté l'or en ski parallèle individuel, nouvelle épreuve des mondiaux de ski alpin.

15:18
Sport

La course à pied Landsberg de Barr aura bien lieu : les participants ont un mois pour faire leur meilleur temps sur parcours balisé.

14:44
Sport

Novak Djokovic rejoint Aslan Karatsev en demi-finales de l'Open d'Australie, qui auront lieu jeudi

13:01
Sport

La fédération japonaise de boxe a annoncé l'annulation du tournoi mondial de qualification pour les JO de Tokyo pour raisons sanitaires.

11:10
Sport

Les joueurs du XV de France sont placés à l'isolement après la détection d'un cas positif au sein de l'encadrement technique.

16:50
Sport

Tour de France : Sagan et Bennett, qui se disputent le maillot vert, ont attaqué et sont dans un groupe à 1" devant le peloton.

15:35
Sport

Football: Trois joueurs du club de Nice testés positifs au Covid 19.