Vous êtes ici
09/02/22
09:22

Alsace vs Grand-Est: une consultation citoyenne au goût de divorce

Depuis le lancement du vote, les réactions sont mitigées. À une semaine de sa fin, de nombreux jeunes engagés ont fait leurs choix et les expriment haut et fort. 

La consultation se poursuit jusqu'au 15 février. © Jbdodane

Qui a eu l’idée de lancer une grande consultation pour décider de l’avenir de l’Alsace sur l’échiquier de la Grande Région ? C’est Frédéric Bierry qui est à l’origine de cette consultation citoyenne pour pousser l’Alsace à divorcer du Grand Est. 

Cette consultation se déroule jusqu’au 15 février. Tous les Alsaciens peuvent y participer, il suffit de répondre par oui ou non à la question suivante : l'Alsace doit-elle sortir du Grand Est et redevenir une région à part entière ?

Trois modes de vote sont possibles, par internet sur la plateforme « entre-vos-main.alsace.eu », Par bulletin, dans des urnes de proximité dans les points d’accueil de la Collectivité européenne d'Alsace (CeA), ou par voie postale aux adresses respectives des deux sièges de la CeA. 

La consultation qui fâche

Depuis son lancement, cette consultation citoyenne a suscité beaucoup de réactions. Soixante jeunes alsaciens de tout bord politique ont signé une tribune transpartisane intitulée « Oui à une nouvelle région Alsace ». 

Ils sont pour la naissance d’une nouvelle région Alsace et veulent « reprendre leur destin en main ». « Depuis la réforme de 2014, on ne nous a pas demandé notre avis, on a eu des pétitions initiées par des particuliers ou des groupes de personnes, des manifestations, mais c’est la première fois qu’une collectivité propose une consultation de la sorte », indique Victor Vogt, conseiller d’Alsace et maire de Gundershoffen. 

Cinquante personnalités des arts, de la culture et du spectacle en Alsace ont appelé à participer à la grande consultation citoyenne. Ils se mobilisent sans donner de consigne de vote. « L’appel des 50 » estime que cette consultation a un double intérêt : au-delà de la question posée, on demande leur avis aux Alsaciens, par un moyen de démocratie directe. 

Pour Marcello Rotolo, le conseiller régional du groupe politique « La Gauche solidaire et écologiste », ce n’est pas parce que « l’Alsace est la région la plus riche des trois anciennes régions » qu’elle doit se replier sur elle-même. Pour lui, cette consultation ne doit pas être indépendantiste : « Ce qui m’inquiète, c’est qu’on n’est pas là pour l’autonomie de l’Alsace. »

Le mode de consultation dérange 

De son côté, Marcello Rotolo, conseiller régional et maire de Soultz, a adopté avec la majorité de son conseil municipal une motion « en faveur du maintien de l’Alsace dans la région Grand Est », avec trois votes contre. Ce qui lui pose problème par rapport à la grande consultation citoyenne, c’est sa légitimité. « N’importe qui peut voter. Vous pouvez voter deux fois, alors qu’avec un référendum les choses seront plus représentatives », estime l’élu. 

La consultation se déroule dans un cadre juridique précis, et sous le contrôle de l'huissier de justice Maître Deneuville. Victor Vogt assure que les votes doubles sont supprimés automatiquement. Ce dernier affirme qu’après le succès de cette consultation, « l’Alsace ne sera pas déplacée géographiquement en dehors de la France »

« Dans une Vème République où le rapport est vertical, une institution va dans un sens horizontal pour demander aux deux millions d’habitants leur avis, alors la légitimité est là », soutient Victor Vogt. 

Un sondage réalisé par Ifop en novembre 2021 révélait que 64% des Alsaciens voulaient sortir du Grand Est. L'enquête soulignait également que les plus de 50 ans étaient majoritairement favorables à cette position (de 70 à 74 %), contre 50 % pour les jeunes de 18 à 24 ans.

Achraf El-barhrassi

Imprimer la page

Fil info

11:41
Alsace

Un Alsacien en lice pour devenir le meilleur biérologue de France

10:13
Alsace

A Fessenheim, les annonces d'Emmanuel Macron sur le nucléaire provoquent une « grosse colère »

17:27
Alsace

Alsace : disparition du professeur Luc Montagnier, prix nobel de médecine 2008

16:40
Alsace

Reichsfeld : un énorme dépôt de déchets possiblement amiantés dans la forêt

15:32
Alsace

Deux pompiers agressés en pleine opération de secours à Marckolsheim

14:30
Alsace

Mort ce matin de Jean-Claude Muller, président du Ski Club de la Vallée de Wesserling, sur les pistes du Markstein

12:30
Alsace

Europa-Park, le plus grand parc d'attractions allemand s'apprête à recruter 500 personnes

15:40
Alsace

En marge de la foire européenne de Strasbourg, se déroule la journée des maires et des présidents des intercommunalités du Bas-Rhin

10:10
Alsace

Des salariés du site de Safran à Molsheim ont appelé à un mouvement de grève et se sont réunis devant le site vendredi 10 septembre

14:33
Alsace

Découverte d'engins explosifs, d'uranium et d'écussons nazis lors d'une perquisition à Rouffach

15:34
Alsace

Un variant californien du Covid-19 a été détecté à Saverne, dans le Bas-Rhin.

14:16
Alsace

Un obus de 40 cm de long a été découvert ce matin au sud d'Haguenau.

14:59
Alsace

Des lycéens mulhousiens ont remporté le trophée de l'actualité de l'opération "Journaliste un jour" pour leur article sur l'EuroAirport.

11:48
Alsace

Une reconstitution a lieu dans l'ancien appartement de Jean-Marc Reiser à Schilltigheim, un mois après ses aveux dans l'affaire Le Tan.

17:13
Alsace

Le fabricant de chariots de supermarchés Caddie va regrouper ses activités sur le seul site de Dettwiller (Bas-Rhin) et supprimer 51 emplois

11:53
Alsace

Les recherches pour retrouver un Alsacien et un Vosgien disparus dans un accident de motoneige au Québec suspendues.

15:42
Alsace

Carambolage et bouchon entre Ostheim et Guémar dans le sens Colmar/Strasbourg, une personne blessée.

15:08
Alsace

Colmar première du classement des meilleures destinations européennes en 2020, réalisé par European Best Destinations.

13:44
Alsace

L’Aéroclub du Haut-Rhin, créé sur l’un des plus anciens aérodromes de France, fête vendredi son 90e anniversaire.

18:12
Alsace

La vigilance orange crue a été levée dans le Bas-Rhin, qui repasse en vigilance jaune, comme le département Haut-Rhinois.