Vous êtes ici
09/02/22
17:31

Une athlète ouïghoure porte la flamme olympique: les assos dénoncent une propagande

Le gouvernement chinois a choisi une athlète ouïghoure comme dernière porteuse de la flamme olympique. Un geste contesté par ceux qui défendent cette minorité musulmane.

Le collectif Strasbourg For Uyghurs dénonce l'internement d'un million de Ouïghours. © Strasbourg For Uyghurs

« La Chine est un pays totalitaire, donc les autorités arrivent à tout cacher ». Étudiantes et membres de l’organisation Strasbourg For Uyghurs, Melissa et Fairouz sont encore indignées après la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’Hiver de Pékin, qui s'est tenue le 4 février. Lors de celle-ci, une skieuse de fond Ouïghoure, Dinigeer Yilamujiang, a été choisie pour allumer la flamme olympique dans le stade du « Nid d’Oiseau » de Pékin. Les deux jeunes femmes dénoncent une mise en scène. « C’est Xi Jinping [Président Chinois, NDLR] qui nous rit au nez. Cette sportive est totalement assimilée à la culture chinoise, elle n’a aucune culture ouïghoure », analyse Fairouz. 

Faire diversion de la crise humanitaire 

Selon l’ONG World Uyghur Congress, cette minorité ethnique musulmane de la région du Xinjiang, en Chine, est persécutée par le gouvernement depuis 2017. Sous prétexte qu’ils représentent une menace terroriste, environ un million de Ouïghours sont détenus dans des camps d’internement, ou camps de « rééducation » selon les termes du Parti Communiste Chinois (PCC). Ceux qui en ressortent témoignent d'endoctrinement politique mais aussi de séparation forcée de leur famille, voire de torture. Résolue à détourner le regard du monde de cette situation régulièrement qualifiée de « génocide », la Chine a donc tenté de se défendre en mettant sa jeune athlète Ouïghoure sur les devants de la scène.

Pour les deux étudiantes, ce geste du PCC reste vide de sens. « C’est très facile de manipuler, souligne Melissa. Les femmes Ouïghoures ont une tenue vestimentaire spécifique. Pendant la cérémonie, ils ont montré la famille de Dinigeer sur un écran, mais pas une femme ne portait le foulard ». Le compte Instagram de l'athlète de 20 ans est, de plus, très soigné. En presque quatre ans, une quinzaine de publications ne montre que du ski et des drapeaux chinois.

Un manque de réaction

Le collectif Strasbourg for Uyghurs déplore la timidité de la réponse de la communauté internationale. « La persécution des Ouïghours se poursuit mais il y a peu d'actions concrètes contre la Chine parce que tout le monde craint des conséquences économiques », explique Fairouz. Une des seules décisions prises par les pays occidentaux face à la crise humanitaire : le boycott diplomatique des JO de Pékin. Une pression purement « symbolique » qu'Emmanuel Macron n’a pas voulu faire, au contraire des Etats-Unis, du Canada et du Royaume-Uni. « C’est que du vent, fustige encore Fairouz. Même si Macron l’avait fait, ça aurait été du vent. Parce que derrière, ils continuent à négocier des accords économiques. »

De son côté, le Comité international olympique (CIO) est resté neutre sur le sujet de la cérémonie. Son porte-parole, Mark Adams, a souligné que Dinigeer Yilamujiang « avait le droit d’être là d’où qu’elle vienne, quel que soit son origine. » Finalement, la Chine ne risque pas encore de sanction similaire à celle reçue par la Russie après son scandale de dopage, c'est-à-dire une exclusion des compétitions. Déception pour Fairouz et Melissa : « Le CIO devrait prendre position sur le sujet en amont du choix du pays ».

Emilio Cruzalegui

Imprimer la page

Fil info

15:28
Monde

Ukraine : un corps avec les mains liées a été exhumé près de la ville d'Izioum, qui a été reprise aux Russes

15:15
Monde

À Samarcande, le premier ministre indien Narendra Modi dit à Poutine que ce n'est « pas le moment de faire la guerre »

14:01
Monde

À cause de bombardements et d'inondations, des centaines de djihadistes de Boko-Haram ont fui le Nigéria pour le Niger

13:52
Monde

Selon les autorités pro-russe, une explosion à Lougansk a tué le procureur général de l'administration séparatiste et son adjoint

13:11
Monde

Selon la cité du Vatican, le pape François ne se rendra pas aux funérailles d'Elizabeth II, lundi 19 septembre

13:07
Monde

Ukraine: un procureur séparatiste tué par une explosion dans l'est (selon les autorités)

12:51
Monde

Ukraine : au moins « dix salles de tortures » ont été découvertes par les autorités dans la région de Kharkiv reprise aux Russes

12:19
Monde

Le Kirghizistan annonce un cessez-le feu après l'escalade des affrontements à la frontière avec le Tadjikistan

12:01
Monde

La Russie appelle à des "mesures urgentes" pour mettre fin à l'escalade entre le Tadjikistan et le Kirghizstan qui a fait 18 blessés

11:55
Monde

Le président turc Recep Tayyip Erdogan souhaite mettre fin "au plus vite", à la guerre en Ukraine

11:24
Monde

Liban: Un homme et son fils ont braqué une banque pour récupérer leurs économies bloquées, le troisième en moins de 48h

11:15
Monde

Londres : L'accès à la queue pour espérer apercevoir le cercueil d'Elizabeth II est suspendu à cause de la trop grande affluence

11:11
Monde

Ukraine: l'ONU veut envoyer une équipe à Izioum pour enquêter sur les allégations de charniers

11:06
Monde

L'industriel indien Gautam Adani est devenu la deuxième personne la plus riche du monde selon le classement Forbes des milliardaires

11:05
Monde

Sept morts après de violentes intempéries dans le centre de l’Italie

10:59
Monde

En Chine, un violent incendie frappe un gratte-ciel dans le centre du pays

10:49
Monde

Énergie : les géants du secteur "n'ont rien fait pour mériter" leurs superprofits, selon le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz

10:47
Monde

Kirghizstan: une ville frontalière du Tadjikistan bombardée en pleine escalade des tensions

10:43
Monde

Le président chinois Xi Jinping appelle à remodeler l'ordre international lors d'un sommet en Ouzbékistan

10:26
Monde

Uber victime d’un piratage informatique conséquent, le hackeur affirme être un jeune homme de 18 ans