Vous êtes ici
09/02/22
17:31

«Mon client va rester sur le territoire, autant qu'il travaille gratuitement pour la France»

Samir est un Algérien de 39 ans. Alors qu'il se tient sur le banc des prévenus pour vols et dégradations dans trois enseignes de vêtements strasbourgeoises, son avocat a eu recours à une stratégie de défense plutôt originale en invoquant les tensions entre l'Algérie et la France.

Le tribunal correctionnel de Strasbourg. © Séverine Floch

L'atmosphère est tranquille au tribunal correctionnel de Strasbourg en ce 9 février 2022. Seule une comparution immédiate occupera l'après-midi de la salle 101. L'ambiance est si relaxée que l'avocat de la défense a emmené un ami et futur avocat, vêtu lui aussi d'une toge et assis à côté de son aîné dans la salle d'audience. Ils bavardent gaiement en attendant le début de la comparution. « Il est venu seulement pour regarder », explique tout sourire l'avocat à la greffière.

Samir, vêtu d'un simple tee-shirt vert, la mine renfrognée, est assis dans son box. Encadré par deux policiers, il est en détention provisoire depuis ce 7 février, où il s'est fait pincer au sortir des galeries Lafayette de Strasbourg, deux vestes impayées dans son sac. L'homme a sonné au portique de la grande enseigne. A l'ouverture de son sac, les vigiles du magasin ont aussi trouvé un « dispositif en aluminium » censé embrouiller les capteurs. Le prix des deux vestes s'élève alors à 339,99 euros.

Au moment des faits, le prévenu est déjà placé sous contrôle judiciaire pour des délits similaires commis le 22 novembre : il a volé un manteau ainsi qu'un pantalon à Go Sport pour la somme de 219,99 euros, et deux pantalons à Zara pour 79,99. Les habits ont été dégradés par l'arrachage des antivols. L'enseigne internationale Zara s'est constituée comme partie civile, Samir devait être jugé en mars.

Un casier judiciaire vierge mais une OQTF

Arrivé en France il y a deux ans, le casier judiciaire de Samir est vierge. L'accusé a transité à Lyon, avant d'arriver à Strasbourg. Seul et sans enfants, il déclare vivre à Schiltigheim avec des amis. Une obligation de quitter le territoire français a été adressée à l'accusé l'année dernière suite à ses premiers délits. En situation irrégulière, il déclare vivre de petits boulots au noir. La juge rappelle aussi l'enquête de personnalité : il fume régulièrement du cannabis et consomme du Rivotril (un médicament sédatif) ainsi que du Lyrica (un anxiolytique puissant). Samir ne parle pas français, alors c'est son interprète qui traduit : « C'est pour le stress, il en prenait déjà en Algérie. »

Le prévenu reconnaît les faits et déclare avoir volé ces vêtements pour lutter contre le froid de l'hiver. Une défense que la procureure de la République réfute en bloc. Elle s'adonne même à quelques suppositions : « Quand on vient à dessein avec un sac capitonné dans un magasin, c'est pour revendre son contenu et acheter de la drogue. » Elle requiert un emprisonnement de quatre mois avec mandat de dépôt.

C'est pourtant la défense de l'avocat, maître Patrick Rodier qui étonne le plus. Voûté vers les juges, il déclare sur le ton de la confidence : « Le problème avec tous les Algériens en situation irrégulière de France, c'est qu'ils ne peuvent pas travailler. »

« Mon client m'a confié que si il ne pouvait pas rester en France, il irait en Espagne »

Il insiste sur le comportement presque exemplaire de son client en deux ans, alors qu'il n'a aucun moyen de revenu légal. Et reprend quasiment à voix basse : « Nous savons tous très bien qu'il ne sera pas renvoyé en Algérie dans les prochaines années, vu l'état des relations entre nos deux pays. Avec le Maroc ou la Tunisie ça va, mais pas avec l'Algérie. »

L'avocat continue : « L'homme risque d'être là pendant longtemps, il vaut mieux pour tout le monde qu'il reste dehors et qu'il travaille gratuitement pour l'Etat plutôt qu'il rejoigne nos prisons déjà surchargées. » Le conseil fait ici référence aux travaux d'intérêt généraux, une peine infligée en réparation. Il poursuit sans se démonter : « Ou alors vous pouvez le condamner à repasser devant un juge d'application des peines. Mon client m'a confié que si il ne pouvait pas rester en France, il irait en Espagne. Le délai entre les deux comparutions lui permettrait de partir "en fraude" si vous me passez le mot. »

Impassibles, les juges se retirent. L'étonnante plaidoirie de l'avocat échoue à les séduire, ils suivent les réquisitions du procureur et condamnent Samir à quatre mois de prison avec mandat de dépôt.

Laure Solé

Imprimer la page

Fil info

12:31
Strasbourg

La Première ministre finlandaise, Sanna Marin, appelle à l'unité de l'Union européenne et à de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie

14:52
Strasbourg

Le vaccinodrome de la Collectivité européenne d'Alsace ferme ses portes le 19 février

09:56
Strasbourg

Baromètre des villes cyclables : Strasbourg perd son statut de capitale du vélo au profit de Grenoble

14:10
Strasbourg

Le pass n'est plus obligatoire pour les mineurs dans les bibliothèques et médiathèques de l'Eurométropole

12:47
Strasbourg

Un rassemblement au restaurant universitaire Paul Appell pour dénoncer l'éviction d'une centaine d'étudiants de la résidence

16:13
Strasbourg

Avec le projet de réseau express métropolitain européen, les jeunes strasbourgeois bénéficieront du train gratuit

10:35
Strasbourg

Les Batorama strasbourgeois à l’arrêt pour cause de crue.

13:45
Strasbourg

Le festival européen du film fantastique de Strasbourg commence ce vendredi 10 septembre

10:51
Strasbourg

Au Zénith, plus de 100 entreprises se réunissent ce mercredi 8 septembre pour un événement de Job Dating.

14:21
Strasbourg

Les 150 Afghans arrivés à Strasbourg le 26 août dernier terminent leur quarantaine ce mardi.

09:00
Strasbourg

Le Webex de Cuej.info revient pour une nouvelle saison !

12:17
Strasbourg

La Ville de Strasbourg a annoncé la création de 100 places d’urgence supplémentaires.

10:38
Strasbourg

Plusieurs groupes, dont les Gilets jaunes appellent à manifester pour réclamer le retour des libertés samedi à Strasbourg.

10:18
Strasbourg

Un collectif de "citoyens en colère" appele à manifester ce samedi à Strasbourg contre, entre autres, le projet de loi sécurité globale.

16:31
Strasbourg

Les rencontres de la phase de groupes et deux quarts de finale de l'Euro 2021 de Basket se dérouleront dans la capitale alsacienne.

15:45
Strasbourg

L'Université de Strasbourg a publié sur Twitter une image du nouveau planétarium, qui devrait ouvrir en 2022.

14:39
Strasbourg

Une plantation de cannabis découverte lundi sur l'île du Rohrschollen. Un homme de 57 ans interpellé.

14:36
Strasbourg

Selon le syndicat Force Ouvrière, les urgences du CHU sont saturées. Les raisons : fermeture d'une centaine de lits, manque de personnel.

13:09
Strasbourg

La rive du Rhin désormais exclue du port du masque obligatoire à Strasbourg.

10:38
Strasbourg

L'équipe de France de foot espoirs jouera en octobre à la Meinau, à Strasbourg, en vue de l'Euro 2021