Vous êtes ici
15/09/22
14:54

Les vidéos de l'attentat de Nice diffusées à l'audience pour « confronter les accusés à leurs actes »

Après une semaine de débats, le président de la cour d’assises spéciale de Paris a tranché en faveur de la diffusion des vidéos de l’attaque survenue à Nice le 14 Juillet 2016.

[ Plein écran ]

Lors de la diffusion des vidéos, chaque personne pourra quitter la salle d'audience si elle le souhaite. Photo Libre / Unsplash

Les plaies sont toujours vives. Il y a six ans, le massacre perpétré par Mohamed Lahouaiej Bouhlel le 14 juillet 2016, sur la promenade des Anglais, à Nice, a causé la mort de 86 personnes et fait 400 blessés. Le procès, débuté le 2 septembre, se poursuit avec un choix fort de la part de la Cour. Les vidéos du parcours sanglant du camion mises à disposition par les caméras de vidéosurveillance vont être visionnées à l’audience, jeudi 15 septembre.

Quatre minutes et dix-sept secondes d’horreur durant lesquelles les victimes pleurent, crient, ou agonisent. Au terme d’une semaine de débats mouvementés, Laurent Raviot, président de la cour d’assises spéciale de Paris, a finalement tranché en faveur d’un groupe de parties civiles favorable à cette requête. « Il est essentiel de confronter les accusés aux conséquences de leurs actes. C’est une étape importante dans leur reconstruction, les victimes vont pouvoir faire entendre leur voix, exprimer leur douleur face aux accusés », plaide dans Libération Me Virginie Le Roy, une des deux avocates de l’association Promenade des Anges.

Chez les parties civiles, des dissensions demeurent

La position de l’avocate n’est toutefois pas partagée par toutes les parties civiles. Des victimes continuent de se constituer parties civiles. Leur multiplication entraîne une mosaïque de ressentis contradictoires, tantôt hostiles, tantôt favorables à la diffusion des vidéos. Si des voix s’élèvent pour affirmer que les images ne participeraient en rien à la manifestation de la vérité, Me Emmanuelle Haziza, avocate pénaliste au barreau de Lyon, tient un discours plus nuancé : « Bien que l’effroi chez les proches des victimes soit considérable, on a des vidéos qui sont des éléments de preuve. Le choix de la cour d’assises donne la coloration au dossier qui possède un intérêt national. »

« Les jurés auront-ils assez de distance ? »

La diffusion de ces vidéos suscite la réticence des avocats de la défense, qui craignent une confusion de la responsabilité pénale du terroriste avec celle des accusés. Aucun des huit mis en cause n’est jugé pour complicité, faute de preuves. Trois d’entre eux comparaissent pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle", un crime passible de 20 ans de réclusion criminelle. Toute la complexité de l’audience réside dans le fait que l’auteur de l’attentat ne soit pas jugé, les forces de l’ordre l’ayant abattu à l’issue de son crime. Un cas similaire à celui du procès de Charlie Hebdo où les frères Kouachi avaient été abattus par le GIGN.

« Ma principale réserve porte sur les jurés, auront-ils assez de distance face aux événements ? Il y a un risque de faire peser des culpabilités qui sont celles du terroriste et non celles des personnes à la barre », craint Me Emmanuelle Haziza. La diffusion de vidéos lors d’audiences judiciaires s’avère néanmoins de plus en plus fréquente dans le droit commun. « Dans les cas de violences conjugales, c’est une pratique assez répandue. Des témoins ou la victime filment la scène avec leur téléphone. Il s’agit d’un moyen de preuve plutôt fiable et efficace », poursuit-elle. L'écueil « du voyeurisme et du sensationnalisme », évoqué sur France 24 la semaine dernière par Laurent Raviot, reste une dérive dont il faut s’affranchir. L’audience du jour marque une nouvelle étape d’un marathon judiciaire qui ne s’achèvera que dans 54 jours.

Milan Busignies

Édité par Loris Rinaldi

Imprimer la page

Fil info

14:19
France

Pyrénées espagnoles : deux randonneurs toulousains d'une soixantaine d'années sont morts de froids dans la vallée de Boi

14:11
France

Deux membres de l'ambassade de France à Bamako libérés ce vendredi, après avoir été soupçonnés d'espionnage

14:07
France

Loire : un père de famille soupçonné d'avoir défenestré ses deux fillettes, dont le pronostic vital est engagé

13:48
France

Rentrée politique ce soir pour Edouard Philippe lors des journées parlementaires de son parti Horizons

13:25
France

L'objectif de 500 maisons sport-santé en France sera atteint "à la fin de l'année", promet le ministre de la santé, François Braun

11:29
France

Emploi : 50 000 postes vacants dans le secteur de l'aide aux personnes âgées, sur 850 000 travailleurs

11:21
France

L'ancien ministre de l'Intérieur et maire de Lyon Gérard Collomb annonce souffrir d'un cancer de l'estomac

10:52
France

Une mission du Sénat propose d'interdire la consommation d'alcool pendant la chasse

10:03
France

Covid : le nombre de cas bondit de 67 % en une semaine

09:58
France

Grève des contrôleurs aériens : au moins 1000 vols annulés aujourd'hui

17:59
France

Retraites : Emmanuel Macron assure vouloir mener la réforme des retraites « par la concertation et en cherchant les compromis »

17:24
France

L’eau du robinet sous surveillance renforcée dans 45 communes des Hauts-de-France pour analyser la présence de pesticides

17:00
France

Les femmes toujours sous-représentées parmi les créateurs d’entreprises en France, d’après une étude de l’Insee

16:17
France

Hérault : l’ex-médecin-chef des sapeurs-pompiers mis en examen pour agression sexuelle après 24 heures de garde à vue

15:43
France

Face à l'inflation, les maires de France craignent de pas pouvoir assurer les missions de service public qui incombent aux municipalités

15:17
France

Un millier de vols seront annulés en France vendredi suite à une grève des contrôleurs annonce l'aviation civile

15:08
France

Au procès en appel des attentats de Charlie Hebdo de janvier 2015, Riss défend la publication des caricatures de Mahomet

15:00
France

Politique : les Républicains sont à la recherche d’un nouveau président, Eric Ciotti, Bruno Retailleau et Aurélien Pradié partent favoris

14:43
France

Nouvelle-Calédonie : une réunion entre les loyalistes, indépendantistes et l’État aura lieu en octobre sur l’avenir institutionnel du pays

14:21
France

Les écologistes considèrent la suspension de la parution du livre de Guillaume Meurice moquant Vincent Bolloré comme de la « censure »