Vous êtes ici
13/09/22
17:22

Gaël Perdriau, les ailes coupées en plein vol

Le maire de Saint-Étienne est en cours d’expulsion du parti des Républicains après son audience par la police judiciaire ce mardi matin. L’affaire du chantage à la vidéo sexuelle a terni l’image de l’édile, qui enchaîne les mandats à la mairie stéphanoise depuis 1995.

Le maire de Saint-Étienne tombe en déchéance suite à son implication présumée dans un chantage visant son premier adjoint, Gilles Artigues. Photo libre

Il a gravi les échelons pour être respecté dans son parti, il est aujourd’hui poussé vers la sortie. L’affaire du chantage à la sextape, révélée par Mediapart, risque de couper court à ses ambitions. Le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, a une longue carrière à la droite de l’échiquier politique stéphanois. Aujourd’hui, il est accusé d’avoir fait chanter son premier adjoint, Gilles Artigues, à l’aide d’une vidéo à caractère sexuel.

Dès 1995, un an avant de rejoindre le Parti républicain, il est candidat aux élections municipales à Saint-Étienne sur la liste de Michel Thiollière. Il mise sur le bon cheval, le sortant, et est élu au conseil municipal en continu depuis ce premier mandat.

Dans la majorité jusqu’en 2008, il bascule dans l’opposition lors d’une des rares parenthèses socialistes de la capitale du Forez. Sous la municipalité de Maurice Vincent (PS), le nom de Gaël Perdriau prend de l’ampleur. Il devient le chef du principal groupe d’opposition, l’Union pour l’avenir des Stéphanois, qui rassemble des élus de droite et de la société civile.

L’ascension avant la chute

En 2014, la Commission nationale d’investiture de l’UMP, devenu son parti en 2002, accorde à l’unanimité l’investiture à Gaël Perdriau pour diriger la liste du parti aux municipales. Le parti, aussi, mise sur le bon cheval. À l’âge de 42 ans, Il devient maire de Saint-Étienne. En parallèle de ce mandat, renouvelé en 2020, il est également président de Saint-Étienne Métropole.

En tant que maire, il pointe du doigt l’insécurité dans sa ville. Jusqu’à l’excès de zèle : il fait installer une cinquantaine dans un quartier populaire de Saint-Étienne. Il reçoit un avertissement de la Commission nationale de l’informatique et des libertés, qui estime ses politiques « susceptibles de violer les textes relatifs à la protection des données à caractère personnel ».Il a même connu une envergure nationale d’octobre 2019 à décembre 2021, période pendant laquelle il était vice-président des Républicains.

Un presque ministre ?

Une distinction qui n’a pas duré. L’élu a vivement critiqué les deux principaux candidats à la primaire des Républicains. Il a accusé Éric Ciotti de « dérive idéologiques », estimant que ce candidat ne représentait pas dignement les valeurs de LR. Il avait enfoncé le clou dans un communiqué, en chargeant également la candidate malheureuse à l’élection présidentielle, Valérie Pécresse. Il accuse celle-ci de faire preuve de complaisance à l’égard de son concurrent. « Valérie Pécresse serait prête à gouverner avec Éric Ciotti alors que lui-même se déclare prêt à gouverner avec Eric Zemmour. » Il se désolidarise de la primaire et refuse de choisir l’un ou l’autre candidat. Cette position lui coûte son siège de vice-président et lui a valu de vives critiques de la part de la présidente de la région Île de France : « Si Gaël Perdriau souhaite devenir ministre d’Emmanuel Macron, c’est son choix. » Être ministre, s’il assure que l’idée ne « l’excite pas », comment penser qu’elle ne l’a jamais caressé ?

Après la réélection d’Emmanuel Macron en 2022, Gaël Perdriau ressort de son fief ligérien pour diffuser sa vision pour les Républicains. Il prétend avoir la clef de la survie de son parti : gouverner avec la République en marche. Dans une tribune publiée dans Le Point le 27 avril dernier, il exhorte son parti de demander « à Emmanuel Macron un contrat de gouvernement ». Selon lui, les Républicains devaient, pour éviter de dériver à l’extrême droite, se retrouver avec le parti présidentiel sur des valeurs communes. De là à dire que quelques mois avant sa chute en plein vol, le maire s’imaginait occuper un ministère pour avoir inspiré une telle union de gouvernement, il n’y a qu’un pas.

 

Amjad Allouchi

Imprimer la page

Fil info

14:19
France

Pyrénées espagnoles : deux randonneurs toulousains d'une soixantaine d'années sont morts de froids dans la vallée de Boi

14:11
France

Deux membres de l'ambassade de France à Bamako libérés ce vendredi, après avoir été soupçonnés d'espionnage

14:07
France

Loire : un père de famille soupçonné d'avoir défenestré ses deux fillettes, dont le pronostic vital est engagé

13:48
France

Rentrée politique ce soir pour Edouard Philippe lors des journées parlementaires de son parti Horizons

13:25
France

L'objectif de 500 maisons sport-santé en France sera atteint "à la fin de l'année", promet le ministre de la santé, François Braun

11:29
France

Emploi : 50 000 postes vacants dans le secteur de l'aide aux personnes âgées, sur 850 000 travailleurs

11:21
France

L'ancien ministre de l'Intérieur et maire de Lyon Gérard Collomb annonce souffrir d'un cancer de l'estomac

10:52
France

Une mission du Sénat propose d'interdire la consommation d'alcool pendant la chasse

10:03
France

Covid : le nombre de cas bondit de 67 % en une semaine

09:58
France

Grève des contrôleurs aériens : au moins 1000 vols annulés aujourd'hui

17:59
France

Retraites : Emmanuel Macron assure vouloir mener la réforme des retraites « par la concertation et en cherchant les compromis »

17:24
France

L’eau du robinet sous surveillance renforcée dans 45 communes des Hauts-de-France pour analyser la présence de pesticides

17:00
France

Les femmes toujours sous-représentées parmi les créateurs d’entreprises en France, d’après une étude de l’Insee

16:17
France

Hérault : l’ex-médecin-chef des sapeurs-pompiers mis en examen pour agression sexuelle après 24 heures de garde à vue

15:43
France

Face à l'inflation, les maires de France craignent de pas pouvoir assurer les missions de service public qui incombent aux municipalités

15:17
France

Un millier de vols seront annulés en France vendredi suite à une grève des contrôleurs annonce l'aviation civile

15:08
France

Au procès en appel des attentats de Charlie Hebdo de janvier 2015, Riss défend la publication des caricatures de Mahomet

15:00
France

Politique : les Républicains sont à la recherche d’un nouveau président, Eric Ciotti, Bruno Retailleau et Aurélien Pradié partent favoris

14:43
France

Nouvelle-Calédonie : une réunion entre les loyalistes, indépendantistes et l’État aura lieu en octobre sur l’avenir institutionnel du pays

14:21
France

Les écologistes considèrent la suspension de la parution du livre de Guillaume Meurice moquant Vincent Bolloré comme de la « censure »